Transfert des blocks de signalisation d’Ottignies et de Libramont vers Namur malgré la pandémie COVID 19 en décembre.

Malgré nos multiples interventions à toute la hiérarchie Infrabel depuis plusieurs mois pour suspendre la migration des block 29 et 74, l’Administrateur délégué nous a confirmés le 1er décembre que les transferts étaient maintenus.
Selon lui, les conseillers en prévention Infrabel et IDEWE ont garanti que les mesures de protection face au COVID 19 étaient réunies.
 
Face à cette fin de non-recevoir du CEO, nous avons déposé plainte au SPF Emploi en charge du bien-être au travail le 2 décembre.

SPF Emploi – Inspection contrôle du bien-être au travail – Direction régionale Namur

Bruxelles, le 2 décembre 2021

Cher Monsieur,

Suite à notre entretien téléphonique de ce matin avec Monsieur Laurenz Soetens, nous nous permettons de vous contacter au sujet de la migration des cabines de signalisation d’Ottignies et de Libramont vers Namur qui est prévue respectivement les 10 et 18-12/2021.

Nous avons interrogé les différentes autorités régionales (Manager Infrablel -TO et Conseiller en prévention) à ce sujet car nous ne sommes pas convaincus que toutes les mesures nécessaires de protection des travailleurs dans le cadre de la pandémie COVID, et notamment sa 4ème vague, sont rencontrées.

Nous avons demandé la suspension de la migration des 2 cabines afin de mettre en œuvre toutes les possibilités d’amoindrissement des risques, en l’occurrence sanitaires, visant à ne pas rassembler en un seul lieu plus de personnel mais de garder les blocks de signalisation aujourd’hui encore existants et qui permettent aux agents de travailler en 3 lieux distincts, gage de moindre concentration de beaucoup de personnes qui, d’autre part, seraient amenées à se croiser lors des changements de prestations.

Malgré nos argumentations, notre demande a été refusée par toute la hiérarchie d’Infrabel jusqu’au CEO suite à l’approbation du Conseiller en prévention Infrabel et celui d’IDEWE. 

A ce sujet, nous précisons qu’au block 30 de Namur :

– il y aura 23 personnes par shift (21 Infrabel – 2 SNCB) au 18/12/2021 soit 8 agents en sus des agents par shift présents actuellement.

– le rapport du conseiller en prévention est incomplet tant dans sa réponse à notre mail que dans son analyse de risque « Covid » préalable :

  • Il n’y a pas d’indication sur le total du volume et de la surface du block de signalisation ;
  • Nous n’avons reçu aucune mention/information sur la présence d’un détecteur de CO ;
  • Le nombre d’agents et le manque d’espace dans le block de signalisation sont susceptibles, selon notre estime, de provoquer un risque accru d’un cluster « COVID » avec de possibles conséquences graves tant pour les travailleurs que pour la continuité du service ;
  • Le remplacement des agents à chaque shift, soit potentiellement 46 agents dans le même local à chaque changement de service, n’est pas analysé dans les détails. Seul le croisement d’agents est évoqué, ce qui n’est pas suffisant. En effet, une remise de service en « face to face » est impérative pour des raisons de sécurité et d’informations opérationnelles ;
  • La question sur la gestion de la cuisine (2 personnes maximum) n’a pas été abordée alors qu’il est interdit de se restaurer sur son « bureau » de travail ;
  • En ce qui concerne les pauses pour le travail sur écran de visualisation dans un local approprié (qui n’existe pas), le sujet n’a pas été analysé alors qu’il s’agit d’une période essentielle de décompression pour chaque agent car la charge de travail engendre un stress continu durant la prestation et elle peut être augmentée suite à l’absence inopinée de personnel.

– le(s) rapport(s) du conseiller en prévention IDEWE ne tient pas compte de paramètres importants comme soulignés ci-dessus pour le rapport du CP Infrabel. 

D’autre part, en parcourant la demande du CP d’Infrabel adressée au CP IDEWE le 26/11/2021 à 10h01, les réponses du CP IDEWE le 26/11/2021 à 11h09 (soit une heure plus tard) et la deuxième réponse le 26/11/2021 à 15h38, nous nous posons des questions sur la pertinence de ces deux « rapports » IDEWE !

Suite à ces constatations, nous estimons que les 2 transferts des cabines de signalisation d’Ottignies et de Libramont vers Namur doivent être ainsi suspendus car il y a un risque aggravé pour le personnel par rapport à la situation actuelle et que la santé et le bien-être des travailleurs doivent rester la première priorité dans cette situation de pandémie. 

Dans ce cadre, nous demandons que le SPF Emploi effectue un contrôle urgent sur la conformité des mesures de protection Covid pour ces agents.

Nous vous remercions d’avance.

Salutations distinguées.

Au nom du Syndicat Indépendant pour Cheminots – SIC

 

Annexes :

  • Lettre SIC au CEO Infrabel 29/11/2021
  • Réponse CEO Infrabel
  • Demande du CP Infrabel au CP IDEWE (2ème moitié de page) Réponse 1 du CP IDEWE au CP Infrabel
  • 4. Réponse 2 au CP IDEWE au CP Infrabel
  • 5. Mail SIC au CP Infrabel pour demande complémentaire suite rapport COVID – réponse en bleu par le CP Infrabel
  • 6 à 14. Rapport de visite du block 30 de Namur (mesures Covisd) du 14/09/2021 du CP Infrabel + Schémas + photos
  • 15. Rapport ventilation
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.