INFRABEL CONTRIBUE A LA DIMINUTION DES NUISANCES SONORES

La nouvelle génération de railpads réduit de moitié les nuisances sonores du trafic ferroviaire

Infrabel réalise une première européenne avec la mise au point d’un dispositif contre le bruit qui réduit de moitié les nuisances sonores du trafic ferroviaire. Il s’agit du développement de la nouvelle génération de railpads. Ces amortisseurs en caoutchouc, placés entre les rails et les traverses en béton, permettent de réduire le bruit de 3 décibels en moyenne.


Après 3 ans de développement et de tests, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire a dévoilé, en présence de son CEO, Luc Lallemand, et du Ministre Bellot, une première européenne : la nouvelle génération de railpads. Ces petites semelles en caoutchouc sont placées entre les traverses en béton et les rails. Elles permettent d’atténuer de quelque 3 décibels le bruit généré par la combinaison des trains et de l’infrastructure ferroviaire, soit une réduction de 50% des nuisances par rapport à la génération de railpads précédents. Ces résultats sont à ce point remarquables que plusieurs gestionnaires d’infrastructure étrangers viennent en Belgique pour voir comment les ingénieurs d’Infrabel ont procédé.

La production des nouveaux railpads atténuateurs de bruit a débuté en février 2017. À ce stade, un peu plus de 40km de voies en sont équipés. L’objectif est d’installer ce dispositif lors de travaux de renouvellement de voies et d’en équiper à terme l’ensemble du réseau ferré belge. Infrabel est pionnière en la matière en Europe. Concrètement, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire peut équiper par an entre 100 et 150 kilomètres de voies de ces nouveaux railpads. Cela équivaut au remplacement de quelque 300.000 traverses par an. Le coût de ces railpads est d’environ 1 euro par mètre courant: cette solution s’avère donc aussi économique par rapport à d’autres mesures antibruit.

Outre les railpads, Infrabel investit également dans d’autres solutions pragmatiques en vue de réduire les nuisances sonores, comme des écrans et murs antibruit, des amortisseurs de rail et le meulage des rails. Infrabel agit proactivement afin de limiter autant que possible les nuisances sonores  des voies ferrées et veille ainsi, en tant qu’entreprise publique, à être en phase avec la société.

Le 22 novembre, la Chambre a félicité l’esprit créatif des ingénieurs. Les Députés ont ainsi souligné la qualité de cette réalisation « 100% made in Infrabel » !


Ce travail n’est donc pas passé inaperçu auprès de nos Députés siégeant à la Chambre. Interpellés par la créativité de nos ingénieurs et par la qualité du résultat obtenu, ils ont salué cette nouveauté. De quoi rendre fier chaque participant impliqué dans ce projet passionnant ! Une preuve supplémentaire de l’inventivité de nos équipes et de notre entreprise !

Source : Infrabel

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.