AUGMENTATION INQUIETANTE DES AGRESSIONS ENVERS LE PERSONNEL LE SIC TIRE LA SONNETTE D’ALARME

Le personnel ferroviaire est fréquemment confronté à des d’agressions, c’est une dure réalité. Bien que nous ayons soulevé cette question à maintes reprises auprès des différentes autorités, les mesures nécessaires n’ont pas été prises sur le terrain pour enrayer ce phénomène.
En raison d’une recrudescence des cas d’agressions, le SIC a lancé la procédure de la sonnette d’alarme. Ci-dessous, le courrier envoyé à Sophie Dutordoir CEO SNCB et Paul Hautekiet, Directeur général HR-RAIL.

 

SNCB, Mme Sophie DUTORDOIR CEO
HR-RAIL, M. Paul HAUTEKIET DG

Bruxelles, le 20 juin 2021

Procédure de la sonnette d’alarme : agressions et sécurité personnelle du personnel ferroviaire

Madame l’Administrateur délégué,
Monsieur le Directeur général,

Depuis un certain temps, notre organisation met en lumière les problèmes rencontrés par les cheminots dans l’exercice de leurs fonctions et qui constituent une menace pour leur sécurité personnelle.

Malgré les diverses interventions de notre organisation au sein de différents comités, le nombre d’agressions et de situations conflictuelles reste très élevé dans le domaine ferroviaire. En raison d’un manque de personnel structurel, l’assistance de Securail n’est pas toujours garantie. 

Pendant ce temps, chez Securail aussi, les accidents du travail dus aux agressions sont en augmentation.

Ce 19 juin, un accompagnateur de train a été attaqué en gare de Mouscron par une bande armée de couteaux et de bâtons. Il a réussi de justesse à se mettre en sécurité. Quelques jours auparavant, un autre accompagnateur de train avait été agressé par une bande de jeunes qui, après avoir semé le trouble dans la zone de loisirs de Blaarmeersen, avaient été dirigés par les forces de l’ordre vers le premier train à destination de Bruxelles.

Le manque de sécurité dans les trains et dans les gares ainsi que l’insuffisance de soutien affectent de facto tout le personnel d’exécution. 

Nous regrettons que la direction Passengers Transport & Security ne prend pas les mesures nécessaires pour leur garantir un maximum de sécurité. 

Pour cette raison, et conformément aux dispositions du RGPS fascicule 548 art. 176, le Syndicat Indépendant pour Cheminots demande l’activation de la procédure de la sonnette d’alarme.

Salutations distinguées.

Au nom du SIC,

Luc MICHEL

Président

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.