CPN 23-12-2019  MESURES SPECIFIQUES POUR LE PERSONNEL D’ACCOMPAGNEMENT DES TRAINS

La SNCB et les organisations syndicales représentées au sein des organes de concertation paritaires se sont rassemblées autour de la table ces dernières semaines pour mettre en place certaines mesures au sein de la filière accompagnement des trains.

Le projet de document en annexe reprend les différentes mesures qui seront mises en place.

MESURES SPECIFIQUES POUR LE PERSONNEL D’ACCOMPAGNEMENT DES TRAINS

Personnel d’accompagnement : accompagnateur et accompagnateur principal de train

Point de départ

Le management veille de manière proactive à ce que les besoins en personnel soient comblés de manière adéquate et continue en fonction du plan de transport ; • Les propositions décrites ci-dessous feront l’objet de deux évaluations: – Une évaluation intermédiaire dans le courant du mois de mai 2020; – Une évaluation finale après l’été 2020.

Octroi des libertés

Nous nous efforçons que 15% de l’effectif de chaque dépôt puisse recevoir les libertés demandées. Les libertés demandées sont à couvrir par une absence (CN, RX, CX, JC, temps partiel). Par l’effectif du dépôt est considéré tout le personnel d’accompagnement repris sur le tableau de service. Un rapport hebdomadaire est établi pour le management (local). Ce rapport sera également présenté lors de chaque comité PPT.

Calendrier de mise en œuvre phasée A partir du congé de Noël 2019 : 13% de l’effectif A partir des vacances de Pâques 2020 : 14% de l’effectif A partir des vacances d’été 2020 15% de l’effectif

La direction mettra tout en œuvre pour réaliser les objectifs plus rapidement.

Réserve Papillon

Diverses options relatives à la création et à la mise en œuvre opérationnelle d’une réserve Papillon ont été discutées et examinées. Cependant, avant d’envisager la création effective d’une réserve Papillon, une analyse de la nécessité de son introduction est demandée par les organisations représentatives.   Cette analyse sera soumise au groupe de travail « Accompagnement », établi au sein de SCP, lorsqu’une image concrète et réelle de la situation sur le terrain en ce qui concerne le comblement des besoins en personnel sera possible, à savoir lors de la première évaluation des engagements promis en mai 2020.

Démarche Buddy

L’objectif est de faire en sorte que chaque victime de CI puisse bénéficier d’un premier support dans un délai raisonnable. Chaque district est responsable de l’organisation des interventions de buddies dans son district. Entre 6h et 23h, un buddy formé, qui est en service, est prévu pour intervenir.

Entre 23h00 et 6h00, si aucun buddy n’est en service, chaque district prévoit un service d’intervention de l’encadrement (sur base volontaire) ; à cet effet, une allocation forfaitaire de 14 EUR (à 100 %) par jour où le buddy est rappelable est prévue. En cas d’intervention du domicile, une allocation de secours sera octroyée ; elle est égale au taux horaire du traitement global pour chaque heure prestée au cours de l’intervention, avec un minimum de 2 heures en semaine et de 3 heures un samedi, dimanche et jour férié. En cas d’intervention sur place, l’allocation de secours selon les dispositions du Fascicule 523 – Partie II, Chapitre VIII sera octroyée.

Timing : lancement à partir du 01/01/2020.

Dashboard KPI’s

Les rapports suivants feront l’objet de discussions au sein des comités PPT : • Libertés accordées; • Pourcentage d’absentéisme ; • Nombre d’interventions de buddies demandées et nombre d’interventions effectuées par des buddies • Effectifs utilisés.

Timing : lancement début 2020.

Travail à temps partiel

Dans le cadre du bien-être au travail (par exemple la réduction de l’absentéisme), l’objectif est l’octroi intégral des régimes à temps partiel demandés à partir de 2020, en tenant compte des périodes de congé, ainsi qu’une augmentation significative des régimes à temps partiel autres que les congés thématiques. Il y a un engagement, dans un premier temps, à accepter les demandes de travail à temps partiel déjà introduites dans un délai raisonnable, pour autant qu’il n’y ait pas de délai fixé dans la réglementation, en vue d’améliorer le bien-être du personnel. A partir du 1er janvier 2021, l’exécution de la demande de travail à temps partiel sera réalisée au plus tard un an après la demande pour autant qu’il n’y ait pas de délai plus court fixé dans la réglementation, en vue d’améliorer le bien-être au travail du personnel. Le travail à temps partiel ne peut pas être accordé pendant la formation de base. Le travail à temps partiel doit être réparti uniformément sur les jours de semaine. À cette fin, les candidats détermineront le jour ou la semaine de leur choix en consultation avec leur responsable. Les systèmes d’interruption de carrière à temps partiel (1/2 ou 1/5) pour les agents de moins de 55 ans sont prioritairement octroyés pour les périodes de septembre à juin.

Neutralisation

La période de neutralisation prévue par les §§ 13 et 15 du Fascicule 535 ainsi que par le Titre I Partie II Chapitre I du Fascicule 501 est supprimée pour le personnel d’accompagnement.

Epreuve accompagnateur principal

Lors des prochaines épreuves fermées vers le grade d’accompagnateur principal, l’accent est mis sur la connaissance pratique de la fonction d’accompagnateur de train.

Prime d’intéressement au bilinguisme

En dérogation à l’avis 38 H-HR de 2010, la prime d’intéressement au bilinguisme est désormais octroyée au personnel d’accompagnement qui, au moment de son recrutement, est en possession de l’attestation SELOR exigible pour l’exercice de son emploi.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.